Tag : Ici Musique

Médium Large / Giya Kancheli: Sunny Night (Bednarz / Goldman/ Hiratsuka)

« Le romantisme simple de Giya Kancheli »

Frédéric Lambert, Médium Large

L’altiste et chroniqueur Frédéric Lambert nous parle des meilleures parutions récentes en musique classique et des concerts à venir dans ce domaine. Il est question de Sunny Night, du violoniste Frederic Bednarz et du bandonéoniste Jonathan Goldman, sous la direction de Natsuki Niratsuka. L’opus rassemble 18 pièces du compositeur Giya Kancheli, originalement composées pour le théâtre et le cinéma, et réarrangées pour les salles de concert. Notre chroniqueur explique à Catherine Perrin qu’il s’agit de ravissantes miniatures qui gagneraient à être connues par les musiciens classiques contemporains.

Écoutez l’émission en ligne sur Médium Large

Giya Kancheli: Sunny Night


The Listeners’ Club / Giya Kancheli: Sunny Night (Bednarz / Goldman/ Hiratsuka)

Thomty Judd, The Listeners’ Club

Giya Kancheli (b. 1935) is one of the most distinctive twentieth century composers to emerge from the former Soviet Union. Kancheli, who was born in Georgia and emigrated to Belgium following Soviet dissolution in 1991, has written seven symphonies as well as other large-scale orchestral works such as Mourned by the Wind, described as a “liturgy” for viola and orchestra. His catalogue also includes operas, chamber works, and numerous film scores.

Many of Kancheli’s pieces develop gradually in prolonged, atmospheric, tonal fragments— something akin to the mystical “Holy minimalism” of Arvo Pärt and Henryk Górecki. For example, listen to the hushed tension of Kancheli’s Symphony No. 4 “In memoria di Michelangelo” (1974).

Giya Kancheli: Sunny Night, a newly-released album featuring Canadian violinist Frédéric Bednarz and pianist Natsuki Hiratsuka explores miniatures which grew out of Kancheli’s film scores. For two of the tracks (Earth, This is Your Son and Instead……


Ici Musique / Giya Kancheli: Sunny Night (Bednarz / Goldman/ Hiratsuka)

«Comme une douce nuit ensoleillée : découvrez la musique de Giya Kancheli. »

Frédéric Cardin, Ici Musique
“Atmosphère mélancolique, mélodies agréables, écriture épurée, mais imprégnée d’une touchante tendresse”

La musique du compositeur géorgien Giya Kancheli est l’une des plus originales et émotionnellement séduisantes d’aujourd’hui. Le violoniste Frédéric Bednarz et la pianiste Natsuki Hiratsuka, avec le bandonéoniste Jonathan Goldman à l’occasion, proposent l’album Sunny Night, une porte d’entrée toute simple sur l’univers du compositeur. Trop simple? Je vous en parle.

Sunny Night est un recueil de petites pièces pour violon et piano, avec bandonéon ici et là, extraites de musiques que Kancheli a écrites pour le cinéma et le théâtre. Atmosphère mélancolique, mélodies agréables, écriture épurée, mais imprégnée d’une touchante tendresse, Sunny Night a quelque chose des albums de nouvelle musique classique très accessible qui se multiplient ces jours-ci. Entre Andréa Stréliski et Chilly Gonzales (approximativement), et s’accompagnant de quelques réminiscences……